Agence web créative 44

Menu

Les pénalités Google

penalites google Avant que l’ère des nouvelles technologies et d’internet ne naissent, les entreprises, pour communiquer, utilisaient des emplacements publicitaires, ce qui agressait visuellement les citadins. Dorénavant, les entreprises ont délaissé les emplacements publicitaires au profit de l’espace virtuel pour leur stratégie de communication. Les entreprises autrefois en compétition pour un petit bout de panneau publicitaire se disputent maintenant la moindre parcelle du web via le référencement. Mais Google sanctionne, par des pénalités, les techniques de référencement peu scrupuleuses dites de black hat, au nom de la qualité. Quelles sont ces techniques de l’ombre et quelles sont les sanctions qui leur sont appliquées ?

Les pénalités manuelles

actions manuellesLe célèbre moteur de recherche Google utilise depuis 2012 deux types de pénalités dans le but de préserver son monopole qualitatif sur le web. Ces pénalités frappent les webmasters qui adoptent des techniques de SEO (Search Engine Optimization) black hat, autrement dit ceux qui tentent de tricher en se positionnant numéro 1 sur Google alors que leur site n’est pas qualitatif.

Les pénalités manuelles, officiellement définies « actions manuelles » sont appliquées par des membres de la quality team de Google. Les employés de Google traquent les sites à référencement black hat à partir d’une liste de sites potentiellement frauduleux établie par les algorithmes de Google.

Quelles conséquences ?

Les conséquences sont le déclassement du site, et plus précisément de son ensemble, de quelques pages en particulier ou encore de sections de pages sur le moteur de recherche. Or, un mauvais positionnement sur Google équivaut à un emplacement publicitaire minuscule planqué derrière d’autres emplacements monstrueux.

Pourquoi ces pénalités sont moins sévères et offrent la possibilité de se repentir ?

  • Vous recevez un message de Google dans votre webmaster tool. Vous avez donc connaissance de la cause de la sanction dont vous écopez. Grâce à l’identification de la cause de la pénalité, vous savez quelles actions doivent faire l’objet d’un repentir.
  • Vous pouvez plaider coupable par un outil de désaveux de liens. Ainsi vous reconnaissez votre culpabilité en mettant au grand jour vos fautes, et Google peut vous pardonner.
  • Vous pouvez demander à Google de reconsidérer votre situation une fois que vous avez corrigé vos erreurs.

Les pénalités algorithmiques

penalites algorythmiquesLes pénalités algorithmiques sont appliquées automatiquement par l’algorithme Google, sans qu’un membre de la quality team de Google n’ait confirmé les « soupçons » de l’algorithme quant aux techniques black hat utilisées sur votre site.

Quelles sont les conséquences de ces pénalités ?

Globalement, la conséquence d’une pénalité manuelle et d’une pénalité algorithmique est la même : le déclassement. La seule différence réside dans la levée de la pénalité. Autrement dit, lorsque la pénalité algorithmique est levée, vous n’en êtes pas tenus informés par Google, vous ne pouvez que constater, contrairement à la levée de pénalité manuelle.

Chercher l’erreur et s’en repentir

  • Identification des fautes commises :
    • facteurs on-site résultant d’une pénalité Google Panda : cloaking, duplicate contain, maillage interne sur optimisé, etc.
    • facteurs off-site résultant d’une pénalité Google Pingouin : content spinning, ancres peu variées, etc.
  • Solutions :
    •  Il faut d’abord remplacer les liens de mauvaise qualité redirigeant l’internaute vers votre site par des liens de bonne qualité.
    • Puis, remplacez les ancres de mauvaise qualité et sur optimisées par des ancres naturelles.
    • Enfin, produisez des contenus de qualité respectant les codes de la rédaction web.

La difficulté de sortie d’une pénalité Google dépend du degré de gravité de vos fautes et de leur récurrence.

Article invité rédigé par Andrea, consultant SEO chez Eskimoz.

A lire pour aller plus loin :

Laissez un commentaire