Agence web créative 44

Menu

Google : leader indétrônable ?

logo googleDepuis l’arrivée de Google en 1998, les moteurs de recherche sont dans une lutte concurrentielle continue. Pour autant, Google garde sa place de leader depuis quelques années. Les statistiques le montrent bien : Google arrive en tête, face à ses principaux concurrents Bing et Yahoo, sur le marché des moteurs de recherche en France mais également dans d’autres pays européens comme l’Allemagne, l’Espagne, le Royaume-Uni, avec plus de 90% de parts de marché en moyenne.

Oui, Google est le moteur de recherche le plus puissant, mais…

Il n’y a rien à dire ! Quasiment tout le monde, utilise Google. Les statistiques le montrent d’elles-mêmes. Il est pratique, facile, rapide, avec des réponses pertinentes, un algorithme super intelligent, … Google à tout fait et continue à développer, pour satisfaire ses utilisateurs et les faire rester le plus longtemps possible sur le moteur de recherche. Il s’agit des filtres et d’améliorations successives de son algorithme : Panda, Pingouin, du knowledge graph, de la recherche universelle mise en avant…moteurs

Google, No1 sur le territoire européen

Google est sans doute le leader sur le territoire européen avec environ 90 % de parts de marché. Même l’accord entre Bing et Yahoo, n’a pas changé la tendance. Pour conclure, il est numéro 1 et il va rester. Il n’y a pas, pour le moment, assez de concurrence pour le détrôner.

Google, No1 sur le territoire américain, mais en danger

google USSur le sol américain, la tendance est quasiment similaire, à une exception près. Google, même s’il est premier, détient moins de parts de marché comparé au territoire européen, 67.5 % face à environ 28 % pour Bing et Yahoo. Les deux moteurs de Microsoft seront–ils un réel danger pour Google ? L’avenir nous le dira 🙂

Google concurrencé parfois par des moteurs nationaux

Leader sur le territoire européen et sur le sol américain, Google est concurrencé fortement hors Europe et Amérique par des moteurs nationaux.

Quelques exemples :

  • En République Tchèque, Seznam, deuxième pour le moment, il fait peur à Google 41.9 % contre 55.4 en janvier 2012

yandex google

  • En Russie, le moteur Yandex détient plus de parts de marché : 60 % contre 24 % en 2009
  • Ou encore en Chine où Baidu reste leader avec 78 % et Google 17 % environ en 2012.

Quelques raisons ? Il peut s’agir de raisons politiques, du protectionnisme, ou encore de la barrière des langues.

Google reste donc omniprésent en Europe, leader sur le sol américain malgré un succès plus important qu’en Europe de Bing et Yahoo, en revanche Chine et Russie ont opté pour leur propre moteur de recherche national. Probablement difficile pour Google de devenir leader sur ces territoires.  Leader, oui, indétrônable oui, mail cela dépend du pays.

Sources : Mars 2013 AT Internet   Février 2013 ComScore   Sept 2009 Search engine watch  Lexpansion Lexpress

7 Commentaires

  • yoyo @ site de bourse /23 avril 2013 at 20 h 01 min

    Personnellement en tant que webmaster je suis satisfait que google fasse d’aussi bons résultats, ça permet entre autres d’avoir à orienter son seo seulement en fonction d’un seul moteur de recherche. Un marché avec plusieurs concurrents de même poids poserait d’après moi beaucoup plus de problèmes?

    Répondre
  • Cédric@Calendrier 2013 /24 avril 2013 at 12 h 19 min

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi Yoyo. Effectivement voir d’autres moteurs gagner des parts de marché en France compliquerait la tâche des SEO. Aujourd’hui tous les outils ou presque se concentrent sur Google et lorsque l’on parle des SERPS, on ne fait souvent référence qu’à GG.
    Cela dit, cela confère également à big G beaucoup trop de poids et de pouvoir à mon goût. Du jour au lendemain Matt Cutts annonce une nouvelle mise à jour d’algorithme, et paf, ton site prend -30% ou -50% en trafic.
    C’est le bon vieil adage : ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier !

    Répondre
  • Cyrielle@Envoyer SMS /24 avril 2013 at 12 h 44 min

    C’est vrai que ça simplifie la vie de tout bon traffic manager mais objectivement, dans quelque domaine que ce soit, une position dominante à ce point (on peut même parler de monopole) n’est jamais très sain. Cela nous met d’ailleurs à la merci de Google qui peut par conséquent se permettre de passer la moitié de ses résultats en liens payants … puisqu’il est tout seul.
    Espérons que Qwant soit le futur Seznam en France !

    Répondre
  • LaurentA /24 avril 2013 at 16 h 17 min

    Indétrônable, on peut le penser encore pour un petit moment. Mais il fait des erreurs qui pourraient lui coûter cher un jour peut-être.
    – Train raté des réseaux sociaux. Si un grand réseau social de type Facebook choisi de mettre en avant une technologie concurrente, de nombreux internautes risquent d’utiliser le premier moteur à leur disposition.
    – Le chiffrement des recherches rends plus difficile l’installation de filtres de contenu. Certaines écoles préfèrent donc proposer Bing par défaut pour les recherches des élèves. D’autant plus que sur de nombreuses requêtes non commerciales, la technologie Microsoft s’avère plus pertinente.
    – Etant donner l’importance du nombre de résultats commerciaux affichés par rapport aux résultats naturels dont le nombre diminue (10 avant, souvent 7, parfois 4 et vu une fois 2 !), est-il encore pertinent de rechercher sur Google ?
    A suivre…

    Répondre
  • gab@coque samsung /25 avril 2013 at 15 h 14 min

    C’est bien le mot:Indétrônable, Google a une telle avance sur ses concurrents,qui ne pourront malheureusement jamais le rattraper.
    Le monopôle de Google durera encore longtemps.

    Répondre
  • Jedfolio@Référencement Lyon /13 mai 2013 at 9 h 46 min

    J’espère sincèrement que d’ici quelques années, on voit au moins 1 concurrent sérieux à Google afin de diversifier les moteurs de recherche, et casser un peu ce “monopole”. Sa position le conforte dans différentes décisions stratégiques vu qu’il peut presque tout se permettre.

    J’espère également un autre concurrent sérieux, afin de diversifier et rendre le travail SEO plus compliqué, plus…. sportif

    Répondre
  • Amza93 | Pearltrees /5 février 2016 at 10 h 17 min

    […] Google, moteur de recherche, leader indétrônable? Webia Blog. Depuis l’arrivée de Google en 1998, les moteurs de recherche sont dans une lutte concurrentielle continue. Pour autant, Google garde sa place de leader depuis quelques années. Les statistiques le montrent bien : Google arrive en tête, face à ses principaux concurrents Bing et Yahoo, sur le marché des moteurs de recherche en France mais également dans d’autres pays européens comme l’Allemagne, l’Espagne, le Royaume-Uni, avec plus de 90% de parts de marché en moyenne. Il n’y a rien à dire ! Quasiment tout le monde, utilise Google. Les statistiques le montrent d’elles-mêmes. Google, No1 sur le territoire européen Google est sans doute le leader sur le territoire européen avec environ 90 % de parts de marché. Google, No1 sur le territoire américain, mais en danger Sur le sol américain, la tendance est quasiment similaire, à une exception près. […]

    Répondre

Laissez un commentaire