Agence web créative 44

Menu

Attention aux sites web soi-disant gratuits !

Les avocats se mobilisent contre les loueurs de sites internet

attention aux sites gratuitsL’article ”Création de sites Internet : Le piège des contrats « clés en main » ” paru dans les ÉCHOS JUDICIARES du 6 janvier 2012 (à lire à cette adresse : http://www.echos-judiciaires.com/droit/creation-de-sites-internet-le-piege-des-contrats-cles-en-main-a8583.html ) nous permet de nous exprimer sur ces pratiques dans notre région et sur la position de Web Images Associées sur ces pratiques.

Un site web “gratuit” pour 5 760 € …

Nous rencontrons régulièrement des clients et des prospects qui nous disent avoir été contactés par des sociétés qui leur ont proposé de créer « gratuitement » leur site internet. Par contre, il leur faudra payer l’hébergement et les services associés, sous forme d’abonnement et s’engager sur une période de 48 mois. En règle générale, les montants des abonnements sont d’environ 120 euros HT mensuels. Une simple multiplication affiche un coût de 5 760 € HT.

Un contenu pauvre et sans optimisation SEO

En analysant les sites créés, nous constatons qu’ils sont tous basés sur le même modèle, bien souvent une page d’accueil en FLASH© avec un bouton « Entrez », parfaitement contraire aux règles de SEO (surtout depuis l’arrivée de PANDA chez Google), mais également sans objet sur le plan ergonomique (si le visiteur est arrivé sur le site, c’est pour accéder directement au contenu, il n’a pas à subir un nouveau pas d’entrée et risque de quitter le site internet dès la première page).

Vient ensuite une 2ème page d’accueil, la plupart du temps sans structure hiérarchique, avec un contenu très pauvre, donc, sans intérêt pour les moteurs de recherche. Parfois, il existe une galerie de photos et une page contact. Bref, peu de texte, peu de contenu, pas ou peu d’optimisation SEO. Mais n’oubliez pas… c’est un site « gratuit »… il ne faut donc pas s’attendre à des miracles.

Pour ce qui concerne la partie payante de la prestation. Ces entreprises obligent à la signature d’un contrat de 48 mois sous forme de location auprès d’un organisme financier. Plusieurs points sont, à notre sens, totalement contraire aux intérêts du client.

Mesurez les risques :

– À la fin des 48 mois, si le client ne s’engage pas à nouveau pour plusieurs mois (bien souvent 24 mois), le site internet disparait. Le client a toujours le choix de recommencer de zéro avec un autre prestataire… ou de continuer à payer un nouvel abonnement.

– Les mises à jour sont faites par l’agence, ce qui implique, si l’on en croit d’anciens clients de ce type d’agences, des délais importants pour une simple mise à jour qui est parfois réalisée avec une erreur demandant un nouveau délai pour être corrigée.

– Les noms de domaines font, la plupart du temps, partie de la location. Ils ne sont pas déposés au nom du client, mais au nom de l’agence. Où est dans ce cadre, la liberté du client de changer de prestataire ? Il faudra un accord de l’agence pour céder le nom de domaine au client. Cela prend du temps, demande des démarches « musclées » et contribue à enchainer le client à l’agence.

– Encore un point et pas des moindres, il y a eu des précédents sur Nantes (lire l’article de 2008 sur FAM DESIGN)

Si l’agence web disparait, vous continuez à payer

Si l’agence disparait, les clients devront payer leur abonnement jusqu’à la fin de leur contrat avec l’organisme de location financière, ils seront obligés d’utiliser les services d’une société nommée par cet organisme pour les mises à jour de leur site (même si elle se trouve à Lyon, au Maroc ou en Inde…). S’il refuse, le client devra se contenter du contenu de son site web existant au moment de la disparition de l’agence WEB. Un exemple dans nos voisins, un hôtel dont le site internet mentionne des tarifs d’il y a 3 ans, sans aucune possibilité de les modifier.

Pour conclure, de nombreuses actions judiciaires sont menées en France contre ces pratiques, et peuvent se traduire par de lourdes conséquences pour les clients,

TF1 en parle : http://affaireeo.wordpress.com/2011/03/08/cedric-rodriguez-tf1-relais-affaire-odevia-publiciweb-locam/

Et chez Web Images Associées ? Comment ça se passe ?

Dans tous les cas, Web Images Associées réalise une étude pour définir avec vous vos besoins, votre cible, votre zone de chalandise. Sur la base de ces éléments et en fonction de votre activité, nous vous proposons la prestation la mieux adaptée. Nous chiffrons le coût de développement de votre site internet. Si nous reprenons le cas d’un site type réalisé par les agences de location tel qu’il est décrit plus haut, mais en apportant un vrai contenu, une optimisation pour les moteurs de recherche et une vraie création graphique, nos tarifs commencent à 2490 € HT et il vous appartient !

Les noms de domaines sont à vous.

Nous déposons les noms de domaines au nom de nos clients. Notre client en tant que REGISTRANT est libre d’en confier la gestion à un autre prestataire à tout moment.

Des réalisations Open Source

Nous réalisons vos sites sur la base de logiciels OPEN SOURCE ce qui nous permet de ne vous facturer que le temps passé. Nous passons un contrat d’hébergement et de services pour 1 an, sans intermédiaire ni tiers. À la fin de ce contrat, nous vous adressons une facture pour une nouvelle année que vous êtes libre de reconduire (nous ne pratiquons en aucun cas la tacite reconduction). Si vous souhaitez changer de prestataire, nous nous engageons à vous remettre l’ensemble de votre site internet sur un CD ou un DVD que vous pourrez faire héberger par un autre prestataire. C’est une garantie pour vous, même si Images Associées était amenée à disparaitre. Comme nos clients sont libres et ne sont pas enchainés avec nous pour plusieurs années, le seul moyen pour nous de les conserver est de les satisfaire !

N’hésitez pas à nous consulter pour en parler clairement et pour vous présenter nos solutions de création de site internet sérieuses et de qualité.

Laissez un commentaire